René Blanchet

Dessins

Je ne me souviens pas d'avoir dessiné beaucoup durant mon enfance. Mains quand j'ai atteint l'adolescence j'ai eu tendance à faire des jeux de mots et parfois à les mettre sous forme de dessin plutôt banals et pas terribles. Rendu jeune adulte, j'ai tout laissé ce qui était artistique de côté pour faire carrière, avoir une famille, etc.
Au passage des 50 ans, l'envie de libérer mon côté créatif a fait surface avec beaucoup de force.

C'est au dessins que je me suis essayé en premier. Mis à part le principe de la perspectives et du dessin technique à l'encre que j'avais appris dans mes court d'architecture, ainsi que certains principes visuels appris en faisant un peu de photo amateur au début de mes 20 ans, je devais apprivoiser tout le reste.

Après un début difficile et un problème aigu du syndrome de la page blanche, dont une des périodes a durée plus d'un an, j'ai finalement rencontré Yvan Breton et son groupe ''Les croquistes de Québec''. Ce fut le coup d'envoie d'une belle avanture, trois mois plus tard ce même Yvan me faisait découvrir ''l'Atelier de modèle vivant de la fabrique'' à Québec. Pour ceux qui ne le savent pas, c'est pour y dessiner du nu. Je n'avais jamais envisagé cette étape de nu, mais je mis suis fait prendre, depuis ce temps j'e n'ais presque pas manqué un de ces ateliers.

Plus tard, ce fut la découverte (encore par Yvan) du groupe ''Les artistes dans les parcs'' superbement organisé par Denise Bujold. Encore un coup de foudre pour cette nouvelle activité. De ces activités, toutes une série de contacst et d'amitiés se sont développés. Le présent site en est le résultat. Toutes ces activités m'ont permis de neutraliser mon problème de la page blanche et de grandement améliorer mon dessin tout en apprenant les rudiments de l'aquarelle et de plusieurs autres médiums. Autrement dit, une période extrêmement fertile.
Défi Ink November 2019
Dessins de fou
Croquis extérieurs saison 2020

Nu et presque nu


Créé avec Artmajeur